Avantages et inconvénients des revêtements muraux d’intérieur

Les murs intérieurs de la maison se doivent d’être décorés. Ces éléments occupent une place prépondérante en termes d’aménagement. Par ailleurs, ces revêtements assurent également un rôle pratique, comme l’isolation thermique. Aussi, il est primordial de choisir minutieusement le matériau à utiliser.

Quelques types de revêtements muraux d’intérieur

La peinture demeure la solution la plus utilisée en matière de revêtement mural d’intérieur. Cette matière est disponible en différents types sur le marché. Les utilisateurs peuvent choisir entre le glycéro, l’acrylique ou vinylique et la peinture mixte à base de résine. Aujourd’hui, le papier peint revient à la mode. Les couleurs ainsi que les motifs actuels sont très variés. La pose se fait facilement, à condition d’avoir des murs bien droits.

Le crépi et la toile de verre

Le crépi offre un design assez rustique, garantissant un style classique. Ce genre de revêtement s’installe parfaitement dans le salon, dans un couloir ou dans une chambre mais pas dans la cuisine. Cela vient du fait qu’il se nettoie assez difficilement en cas de taches de graisse par exemple. Dans le cas où un mur intérieur présente des défauts, cette couverture rebouche les imperfections. La toile de verre sert également à cacher les murs ayant des imperfections. Cette matière se classifie en 3 types : à peindre, pré peinte et colorée en usine.

Quid du tissu mural et du liège ?

Le tissu mural se décline en deux catégories : tendu et collé. Ces deux types diffèrent par leur technique de pose. Ce revêtement est non seulement décoratif, mais il garantit un meilleur confort acoustique et thermique, outre son entretien facile. Le mur en liège figure également parmi la tendance. Cette matière est fort appréciée pour ses qualités : résistance à l’humidité et au feu, parfait isolant thermique et acoustique, matériau économique…

Author: Ginette

Share This Post On