Le ramonage de la cheminée en quelques étapes

Tous les foyers dotés d’une cheminée doivent procéder au ramonage selon les réglementations légales. Il est effectué par un professionnel une fois par an. Mais vous pouvez également faire cette opération pour accroître la sécurité dans votre maison et favoriser l’entretien de votre cheminée. Découvrez le ramonage en quelques étapes.

Étape 1

Commencez par la préparation de la zone de travail en vidant et en enlevant tous les équipements de la cheminée : chenet, cendrier, plaque de protection, etc. Des bâches de protection devraient être installées en dessous du conduit ou en face du foyer pour collecter les dépôts. Illuminez à l’aide d’une torche pour vérifier qu’il n’y a plus aucun obstacle. Maintenant, vous pouvez commencer l’opération.

Étape 2

Ce dont vous avez besoin est un hérisson de ramonage. Ce matériel est équipé d’un jeu de cannes empilables les unes sur les autres afin de rallonger selon la partie de la cheminée à atteindre. Faites des mouvements de va-et-vient pour nettoyer toutes les accumulations de suie, de poussière et de bistre. Ensuite, continuez à éliminer tous les dépôts en frottant bien les parois avec une brosse. Vous pouvez aussi faire le ramonage depuis le toit. Après avoir ôté le chapeau du conduit de la cheminée, nettoyez toutes les parties du conduit avec le hérisson.

Étape 3

À l’aide d’un chiffon, frottez et ramassez les dépôts de suie restants. Nettoyez et remettez à sa place le chapeau du conduit de la cheminée. Par la suite, débarrassez les bâches en faisant attention à ne pas disperser les saletés partout. Ne jetez pas les déchets de ramonage n’importe où, car ils représentent un risque pour la santé et l’environnement. Demandez aux responsables de votre commune où vous pourrez vous en débarrasser.

 

Author: Ginette

Share This Post On
Bon Plan Maison | Free Landz | Le guide sympa