Les solutions bio pour lutter contre la pyrale du buis

La pyrale du buis est un papillon nocturne qui pond des œufs, donnant naissance à des larves tellement voraces qu’elles peuvent dévorer un buis en quelques jours. Et quand elles en ont terminé avec les feuilles, elles s’attaquent à l’écorce, pouvant ainsi entraîner la mort de l’arbre. Ce phénomène est apparu en alsace en 2008 et a envahi l’hexagone depuis. Si vous voulez garder vos buis en bonne santé, vous devez empêcher au maximum la ponte des papillons. Gros plan sur les méthodes les plus efficaces.

Le détecter

N’étant actif que la nuit, le papillon est difficile à repérer. La vigilance doit débuter au début du mois de mars. Pour commencer, secouer vos buis une fois par jour pour voir si des papillons s’envolent. Regardez également vers les sources de lumière comme les lampadaires : les papillons sont attirés par elle, ce qui peut vous indiquer qu’ils sont arrivés. Dès que vous êtes certain qu’ils sont là, vous devez agir pour éviter l’accouplement et la ponte.

Le piège à phéromones

C’est un piège contenant une capsule dans laquelle se trouve une substance en tout point identique à celle sécrétée par la femelle pyrale. Celle-ci envoie un message chimique aux mâles des alentours pour qu’ils pensent que la période de reproduction est commencée. Les mâles se précipitent alors dans le piège, s’y retrouvent enfermés et sont anéantis. Grâce à ce piège, les femelles ne trouvent plus de mâles pour s’accoupler, elles ne pondent donc pas et une génération de larves voraces ne verra pas le jour. Attention, il faut surveiller les pièges jusqu’en novembre, car les femelles peuvent pondre jusqu’à trois fois par an !

Les nématodes

Ce sont des vers de taille microscopique présents naturellement dans les sols, mais pas en assez grand nombre pour être efficaces pour supprimer les chenilles et larves. Enrichir votre sol de nématodes va vous aider dans la lutte pour préserver vos plantes. Ils sont employés pour anéantir les larves, notamment de la pyrale du buis, qui auraient réussi à naître malgré le piège à phéromones. Ils se présentent sous forme de poudre blanchâtre qu’il faut diluer dans de l’eau et répandre sur le sol. Quand ces vers microscopiques vont trouver une larve ou une chenille, ils vont la parasiter et l’exterminer. C’est une méthode efficace pour d’autres nuisibles que la pyrale du buis, ce qui en fait un fabuleux allié au jardin.

Chemin-Buisson

Le Trichotop Buxus

Ce diffuseur, à la fois très simple d’utilisation et efficace à plus de 90% vous permettra de protéger vos buis contre les chenilles en empêchant leurs naissances. Le fonctionnement est assez simple, il s’agit de capturer tout d’abord les papillons des pyrales du buis grâce à un piège à entonnoir. Un fois ces papillons capturés, la naissance des chenilles sera donc limitée. Par la suite, placez un diffuseur à l’intérieur de votre buis. Les Trichotops Buxus agiront en pondant dans les oeufs des pyrales afin d’empêcher la naissance des chenilles. Cette opération est à répéter tous les 15 jours jusqu’à la disparition totale des pyrales du buis.


Le plus important dans la lutte contre la pyrale du buis, c’est de réussir à déterminer le plus précisément possible la période de vol afin de pouvoir les capturer et ainsi agir en conséquence. Vous aurez ainsi de bonnes chances de préserver vos arbustes !

Author: Paul

Share This Post On
Atelier de Marie | Bon Plan Maison | Je Trouve, Tout en un clic !