L’Alocasia : osez la plante tropicale pour un intérieur classe et tendance

Vous aimez les plantes d’intérieur ? Nous vous invitons à découvrir l’alocasia, une plante tropicale qui apporte une touche d’exotisme dans votre maison. Avec ses multiples variétés, il y en a sûrement une qui vous fera plaisir. Découvrez à travers cet article ses origines, ses particularités, son entretien et les conditions favorables à son épanouissement.

Ses origines et particularités

L’alocasia est appelée également « oreille d’éléphant » en raison de ses larges feuilles. Elle se décline en 79 variétés provenant de l’Asie tropicale et subtropicale et de l’Australie orientale. On la retrouve notamment sur l’île de Bornéo où sa hauteur peut atteindre jusqu’à quatre mètres. En ce qui concerne sa vertu décorative, on mise plutôt sur ses agréables feuillages que sur ses fleurs. Chaque espèce se distingue par la couleur, taille, forme et nervure de ses feuilles. De l’alocasia x amazonica aux nervures persistantes en passant par l’alocasia mayan mask aux feuilles brillantes, ce type de plante saura satisfaire tous les goûts.

 

 

Les conditions favorables à son épanouissement

Provenant des forêts tropicales, l’Alocasia doit être cultivé dans un pot et placé dans un endroit aux conditions chaudes et humides. Elle ne se porte pas bien dans le noir donc mieux vaut la placer dans un endroit bien éclairé. Il ne faut pas quand même l’exposer en plein soleil pour éviter l’apparition de brûlures sur les feuilles. Il est recommandé de déposer cette plante dans une pièce avec une température ambiante entre 18 et 22°C. Lorsque ces conditions sont réunies, l’Alocasia peut vivre jusqu’à 2 ans.

Conseils d’entretien

Un arrosage régulier est indispensable en utilisant de l’eau à température ambiante. La motte doit toujours rester hydratée. En été, douchez cette plante tropicale qui apprécie la forte humidité. Puisque l’esthétique de l’alocasia se trouve dans son feuillage, nettoyez-le une à deux fois par semaine à l’aide d’un chiffon humide pour enlever les poussières et favoriser la photosynthèse. Ajoutez de l’engrais deux fois par mois pour permettre à la plante de croître convenablement.

 

Author: Ginette

Share This Post On